Association Racines…

otre 2 moiLa compagnie « Adduna » se positionne à travers ses représentations artistiques comme messager d’une image positive de la « diversité ». Une « diversité » métissée par les membres qui composent la compagnie, métissée par les lieux de représentation, métissée par les sujets qu’elles abordent.

« À bien des égards nous ressemblons à toutes ces femmes, ces jeunes filles et ces enfants. Nous sommes celles des magazines, un peu celles des clips, celles du RER A assises au fond du train et même celles qui courent dans les supermarchés avant d’aller chercher le dernier à l’école. Sous cette description fédératrice, se fonde notre groupe Adduna, une association de personnes ayant un projet commun.

Ce projet ? Défendre et exprimer à travers des spectacles, notre identité nationale ou pas.

Notre style ? L’afro-metissé.

Nous aspirons à être BRICOLEUSES D’ART. Nous aimons toutes l’art africain, dans sa grandeur et sa splendeur. Respectueuses de cet héritage culturel, nous le mettons en scène, en le façonnant de nos mains et en y apportant notre touche de modernité. Des créations voulues métissées avec une constante recherche dans le [notre] passé, soulignées par l’emprise du présent mais cependant toujours tournées vers le futur. Nous sommes des MÉTISSES CULTURELLES.

Pourquoi l’afro métissée ? Pour le métissage, l’affirmation d’un mixage culturelle affirmée et maîtrisée, celui des danses et traditions africaines à celles d’une culture contemporaine et urbaine.

La cie Adduna a 10 ans, elle grandit comme les branches de l’arbre associatif. Elle chochotte, elle parle, elle hurle dans les oreilles et les yeux des personnes attentives à leur message.

On dit d’elles qu’elles sont griottes, messagère d’une danse afro métissée simple et authentique.
au delà d’un groupe, c’est un collectif d’artiste danseuses… qui collabore, s’associe, crée et évolue…